Accueil > Cinéma, Critiques ciné, DVD > On the Ice, critique

On the Ice, critique

posté le 04/05/2012

on the ice critique

PlongĂ©e dans le Grand Nord avec le premier film de Andrew Okpeaha MacLean, On the Ice, un thriller intimiste et glaçant oĂą la puretĂ© de la neige ne l’emporte pas sur la noirceur de la culpabilitĂ©.

L’Alaska est un dĂ©cor assez singulier au cinĂ©ma. Mais le rĂ©alisateur Andrew Okpeaha MacLean Ă©tant originaire de la rĂ©gion sait tout de suite comment s’y adapter. Avec On the Ice, il poursuit ce qu’il avait commencĂ© dans un court-mĂ©trage intitulĂ© Sikumi (prĂ©sent sur le DVD) en montrant l’isolement de a communautĂ© inuit et d’une jeunesse locale qui doit devenir adulte dans cet environnement difficile.

Dans une petite vile isolĂ©e, ensevelie sous la neige, deux adolescents tuent accidentellement l’un de leurs amis après une soirĂ©e arrosĂ©e. Ils dĂ©cident de cacher le corps mais dans une communautĂ© oĂą tout le monde se connait et oĂą tout se sait et oĂą il est difficile de garder un secret et le sentiment de culpabilitĂ© va les ronger.

A la fois un film la communautĂ© inuit et leur façon de vivre dans des conditions extrĂŞmes et film sur la dissolution de l’amitiĂ© lorsque les vies prennent des chemins diffĂ©rents, tout cela Ă  travers un accident tragique, On the Ice se rĂ©vèle ĂŞtre un drame intimiste prenant et maitrisĂ©. Car pour un premier film, Andrew Okpeaha MacLean arrive Ă  rendre universel ce qui pourrait ne concerner que la communautĂ© dans laquelle il a vĂ©cu. Son rĂ©cit navigue alors entre le thriller oĂą la tension monte subtilement Ă  chaque fois que le secret des deux amis risque d’ĂŞtre dĂ©voilĂ© et le portait d’une jeunesse qui n’a qu’Ă  choisir entre partir loin ou rester mener la mĂŞme vie que leurs parents.

En cela, les acteurs non professionnels se rĂ©vèlent très bons et bien dirigĂ©s. Nous comprenons leurs rĂ©actions et leur attitude et cela nous permet de nous attacher Ă  eux. Alors qu’il sont coupables d’un crime horrible, nous les soutenons dans leur Ă©preuve et sommes tĂ©moins des failles dans leur amitiĂ© qui prennent toute leur ampleur.

Des splendeurs glacĂ©es de son paysage, Andrew Okpeaha MacLean tire donc une histoire captivante et dure qui reflète l’Ă©tat d’esprit de cette communautĂ© isolĂ©e et qui en mĂŞme temps parle de l’amitiĂ© dans toute son intimitĂ©. Pour un premier film, cette plongĂ©e dans le mode de vie en Alaska est un essai rĂ©ussi et nous ne demandons qu’Ă  en savoir plus.

publié dans :Cinéma Critiques ciné DVD

  1. 08/05/2012 Ă  11:00 | #1

    Dans le genre film dans les immensitĂ©s glacĂ©es, moi j’ai aussi adorĂ© the Grey avec Liam Neeson!

  2. FredP
    08/05/2012 Ă  11:08 | #2

    @dude7 oui, le Territoire des Loups est une vraie claque. j’en avais parlĂ© ici http://myscreens.fr/2012/cinema/le-territoire-des-loups-critique/