Accueil > Cinéma, DVD > Killer Elite, chronique DVD

Killer Elite, chronique DVD

posté le 29/02/2012 ChrisC

Rencontre au sommet pour Jason Statham, Clive Owen et Robert de Niro dans un tir croisé intitulé Killer Elite. Sortie dvd le 1er mars 2012.

Quand son mentor et ami est capturé par un Scheik d’Oman, Danny va tout faire pour le faire délivrer. Et quand il s’agit d’éliminer des agents spéciaux SAS qui ont trempé dans une sale opération militaire, Danny se révèle quand même le plus fort et le plus malin des assassins.

C’est le pitch de ce Killer Elite sorti en octobre 2011 chez nous et qui voit s’affronter des tueurs à gages excellents dans leur métier. Avec un casting de grande qualité (Jason Statham, Clive Owen, Robert De Niro, Dominic Purcell) l’action est au rendez-vous ! C’est également le premier long-métrage de Gary McKendry qui n’a rien à envier à Michael Mann ou Simon West (ah bah tiens, The Mechanic, avec Jason Statham, on avait déjà beaucoup aimé).

Si aux premiers abords on s’imagine avoir un film d’action de base avec Jason Statham (en mode « Chuck Norris invincible »), l’histoire reprend le dessus à la moitié du film pour apporter un peu plus de sens à la quête sans relâche de ce tueur pour terminer sa mission.

La mission de Danny/Jason Statham est simple : en 1980, pendant la guerre d’Oman, des SAS (agents spéciaux britanniques super bad ass) ont éliminé les 3 fils d’un Sheik. Aujourd’hui en fin de vie mais riche et puissant, il enjoint Danny d’éliminer les 3 agents qui les lui ont pris. Pour cela, il se met Robert De Niro de côté comme monnaie d’échange. En bon soldat, même s’il avait promis de raccrocher et de vivre la vie de fermier à la campagne, qui doit refaire sa toiture, Danny s’exécute ! La traque avec son équipe se met en place. Progressant rapidement grâce à leur leader très malin, cet escadron de la mort va rapidement se confronter au système des vétérans SAS emmenés par Clive Owen en vrai chien de garde.

La confrontation assez égale entre les 2 protagonistes va bientôt laisser la place à la révélation d’un complot politique. Celui-ci vise à faire taire les exactions passées des militaires britanniques pour préserver des accords commerciaux d’aujourd’hui (le pétrole, toujours le pétrole). Brillamment amenée, cette histoire de manipulation dans les hautes sphères (on commence à avoir l’habitude) sera le sauf-conduit pour la conclusion de cette opposition acharnée. Si la première partie du film est occupée par les éliminations ingénieuses menées par le groupe, la suite se concentrera donc sur les tractations des anciens SAS pour dissimuler la vérité.

Si dire qu’on a l’habitude de voir le solide Jason Statham dans ce genre de rôle est redondant, le voir en venir aux mains avec Clive Owen est plutôt inhabituel : surtout que ce dernier tient très bien la route dans les scènes de corps à corps. Il est vrai que l’acteur anglais est pourtant un redoutable acteur d’action cérébral dans La Mémoire dans la Peau, Les Fils de L’homme, Shoot ‘em Up ou encore le très sympathique The International (4 films que je recommande chaudement d’ailleurs, les 4 sont des formats d’action géniaux). Ajouté à cela un Dominic Purcell très en forme dans ses chemises 70’s de chien fou, ou un Robert De Niro venu faire du footing dans le film mais quand même appréciable, Killer Elite est un must-see pour les fanas de cinéma d’action.

Jason Statham est comme à son habitude alors quand on aime pourquoi bouder son plaisir. Il aura droit à sa sempiternelle amourette de mec qui veut abandonner le métier mais l’action étant dans sa nature il ne peut faire autrement… Une catharsis de l’emprisonnement dans ses rôles d’action-man.

A ne pas louper : le combat de Jason attaché sur une chaise, les favoris de Dominic Purcell, la petite moustache de Clive Owen, les ray-ban greffés sur les têtes de nos héros, et la mignonne Yvonne Strahovski de Chuck que les nerds apprécieront minaudant dans ses robes de campagnardes… Et puis l’histoire est adaptée d’un livre, The Feather Men, revenant sur ces faits réels, ça ne peut que être poignant !

publié dans :Cinéma DVD

  1. Pas encore de commentaire