Accueil > Cinéma, DVD > En vidéo : the Amazing Spider-Man

En vidéo : the Amazing Spider-Man

posté le 13/11/2012 FredP

Après un succès mitigé en salles, le reboot the Amazing Spider-Man sort en vidéo et pour redorer le blason du super-héros, ils ont mis les petits plats dans les gros côté bonus ! De quoi se faire une bonne toile à la maison.

The Amazing Spider-Man aura fait coulé beaucoup d’encre, en particulier en le mesurant à la trilogie haute en couleurs de Sam Raimi. Du coup, bon nombre ont crié à l’insulte (souvent même avant de voir le film) et les critiques se sont vite fait ressentir tandis que le public, sentant venir l’opportunité commerciale (après tout, nous ne sommes pas aveugles, ce reboot n’est là que pour que Sony garde les droits du super-héros plus lucratif) n’a pas applaudi avec autant d’entrain l’homme-araignée. Toutefois, les résultats à l’international se sont montrés plutôt probants et la suite est en chantier. Et tant mieux puisque certains ont tout de même apprécié le film.

Car contrairement à ce que beaucoup ont dit, Amazing Spider-Man n’est pas aussi mauvais que tout ce qui a été dit. Au contraire, bien que sentant le film de producteurs, c’est un divertissement plutôt bien calibré dans lequel Marc Webb faisait preuve d’une bonne maîtrise des relations entre ses personnages et surprenait par des scènes d’action assez bien foutues (en particulier la bagarre à l’école). Avec un esprit plus moderne et plus proche du comics d’aujourd’hui (en particulier de la version « ultimate» ), il avait le mérite de replacer le héros dans le quotidien et de s’attarder sur ses années lycée. Mais surtout, le film est un formidable tremplin pour Andrew Garfield tout simplement parfait dans les fringues de Peter Parker et le costume de Spider-Man. Pour plus de détails, vous pouvez replonger dans la critique du film où, conscient des défauts du film, on faisait aussi la lumière sur ce qui fonctionnait plutôt bien.

Pour ceux qui ont aimé le film, il y a donc de quoi faire avec un bluray d’une qualité technique impeccable (c’est la moindre des choses pour un blockbuster récent) mais aussi des bonus de qualité. Tout d’abord, sur le disque du film pourra découvrir un commentaire audio avec des anecdotes plutôt sympa du réalisateur qui nous fait part de sa vision de Peter Parker et Spider-Man et des producteurs qui ne sont pas avares en anecdotes mais aussi activer une option « second screen»  qui permettra, si on a une tablette Sony (dommage que ce ne soit pas universel) connectée à Internet de regarder des bonus (vidéos, dessins, …) en parallèle du film.

Puis sur le second disque vient le plat de résistance, un documentaire d’1h50 pour plonger dans les coulisses du film. On aurait pu penser que la trilogie de Sam Raimi avait été complètement oubliée mais ce n’est pas le cas. Bien sur, le studio n’évoquera pas le conflit avec le réalisateur de la trilogie précédente et le développement chaotique du 4e volet qui a amené à faire table rase de ce qui a été fait relancer le personnage, mais ils n’ont pas oublié que le réalisateur avait fait un superbe travail et n’hésitent pas à évoquer sa trilogie pour mieux nous faire comprendre la direction qu’ils ont voulu prendre avec cette nouvelle version.
Des déclarations d’intentions et des choix du réalisateur et des acteurs jusqu’à la musique du film en passant par la création des costumes et cascades et par le tournage de New-York aux studios de Los Angeles et évidemment la post-production, toutes les étapes de la production sont ici abordées sans être survolées pour avoir une vision globale de la conception du film de manière assez intéressante. Certes c’est plutôt classique et tout le monde y est gentil, aucun problème n’est évoqué, mais on est ici assez loin de la featurette promo seulement là pour alimenter le fan-service.

En complément sur ce second disque, on trouvera vingt minutes de scènes coupées qui, si elles reviennent très peu sur « l’histoire jamais racontée» , s’attardent pas mal sur la personnalité de Curt Connors / le Lézard. On y trouvera aussi dix minutes sur les cascades et 10 autres sur les effets visuels avec des séquences explorées en détails, sans oublier plusieurs les traditionnels petits compléments comme des séquences en prévisualisations et archives de documents. Bref, avec tout cela, même les détracteurs du films devraient être intéressés, c’est dire !

publié dans :Cinéma DVD

  1. Pas encore de commentaire