Accueil > Cinéma, Critiques ciné > True Grit, critique

True Grit, critique

posté le 21/02/2011 FredP

True Grit critique

Les western sont bien trop peu nombreux sur les Ă©crans pour les laisser passer. D’autant plus quand True Grit, rĂ©alisĂ© par les frĂšres Coen, tient ses promesses avec un Jeff Bridges au top.

True Grit - affiche - Jeff BridgesLe livre True Grit de Charles Portis avait dĂ©jĂ  fait l’objet d’une adaptation en 1969 avec John Wayne intitulĂ©e 100 dollars pour un shĂ©rif. Mais ce nouveau True Grit d’aujourd’hui n’en est pas un remake, c’est une nouvelle interprĂ©tation du livre par les frĂšres Coen. 4 ans aprĂšs l’oscarisĂ© No Country for Old Men, les deux frangins reviennent donc au western mais cette fois-ci dans une veine plus classique. Un western pure souche oĂč leur style reste pourtant bien prĂ©sent.

L’histoire est donc celle de Mattie Ross, une jeune fille de 14 ans dont le pĂšre vient d’ĂȘtre assassinĂ©. Elle va donc engager un vieux marshall pour obtenir vengeance. True Grit Hailee SteinfieldUne histoire de pur western qui dĂ©gage une personnalitĂ© par sa jeune hĂ©roĂŻne qui a un sacrĂ© cran pour faire face Ă  ces adultes tous plus dangereux les uns que les autres dans une aventure au final Ă©pique. Tous les ingrĂ©dients sont lĂ , des indiens aux grands espaces en passant par le duel et le sang. Mais revisitĂ© par les frĂšres Coen, il y a vraiment quelque chose de plus.

Car ici tout leur humour est lĂ  et les personnages portent bien l’emprunte caractĂ©ristique du cinĂ©ma des frangins du Minnesota. Ainsi, le personnage principal est un Marshal alcoolique qui n’hĂ©site pas Ă  descendre les criminels sur son chemin au lieu des les apporter Ă  la justice. True Grit Jeff BridgesUn anti-hĂ©ros interprĂ©tĂ© parfaitement par un Jeff Bridges en pleine forme (dont les retrouvailles avec les Coen 13 ans aprĂšs The Big Lebowski font plaisir, surtout avec cet accent Ă  coup au couteau !). Face Ă  lui, la jeune Hailee Steinfield est d’une maturitĂ© Ă  toute Ă©preuve et Matt Damon incarne la face lumineuse tĂȘte de turc de notre anti-hĂ©ros. Un trio vraiment efficace et dont la quĂȘte leur amĂšnera leur lot de mĂ©saventures et de situations comiques (pour qui aime l’humour noir si particulier des frĂšres Coen).

On aurait pu redouter que le film verse rapidement dans une tendresse chamallow entre notre Marshal, pĂšre de substitution, et la jeune fille endeuillĂ©e. Mais il n’en sera rien, car si les rĂ©alisateurs Ă©tablissent bien entendu un fort lien entre les deux personnages,  le cƓur du rĂ©cit concerne surtout la quĂȘte de vengeance et d’indĂ©pendance de Mattie et la quĂȘte de reconnaissance de Cogburn. True Grit Matt DamonAlors l’aventure est trĂšs intĂ©ressante et entrainante, nous offrant un petit voyage dans les terres de l’ouest des plus divertissant. Il est peut-ĂȘtre juste dommage que les frangins n’aient pas retrouvĂ© ici un peu de noirceur qui aurait pu donner plus de profondeur au rĂ©cit.

Il n’en demeure pas moins que True Grit est l’un des meilleurs western de ces derniers temps (il faut dire que ça ne court plus les rues en mĂȘme temps !), portĂ©s par l’humour des Coen mais surtout par des acteurs qui ont du cran.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Noel
    21/02/2011 Ă  19:00 | #1

    salut Fred, j’ai dĂ©jĂ  vu d’excellents films en ce dĂ©but d’annĂ©e mais c’est celui lĂ  que j’attendais avec impatience!
    On retrouve apparemment pas trop l’atmosphĂšre trĂšs implicite, sombre et sans humour de No Country for Old Men alors?
    J’imagine que c’est violent Ă  souhait parfois mais ça reste du Coen, contrairement Ă  leur adaptation de Cormack McCarthy?

    Tant pis j’irai le voir sans aucun doute mais avec mes attentes revues Ă  la baisse.

ï»ż