Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Rio, critique

Rio, critique

posté le 27/04/2011 FredP

rio critique

Sortez vos plumes, votre dernière chirurgie esthĂ©tique, dans un rythme de samba endiablĂ© et envolez-vous pour Rio. Les crĂ©ateurs de l’Ă‚ge de Glace nous embarquent dans une aventure secouĂ©e dans le haut lieu du carnaval.

Rio afficheEntre deux volets de l’Ă‚ge de Glace, les studios Blue Sky avaient envie de se rĂ©chauffer un peu. Après les neiges, voici donc toute la chaleur de Rio qui s’Ă©tale sur nos Ă©crans dans un film d’animations haut en couleurs. Il faut dire que le studio a mis Ă  la barre du projet le brĂ©silien Carlos Saldanha et vu que le monsieur connait les us et coutumes locales, il Ă©tait bien sĂ»r le rĂ©alisateur idĂ©al pour ce long-mĂ©trage. Le prĂ©texte pour se retrouver Ă  Rio est donc l’aventure d’un perroquet, dernier de son espèce qui se voit ramenĂ© au BrĂ©sil pour s’accoupler avec une femelle qui ne l’entend pas de cette oreille … ou tout du moins, pas tout de suite. Mais tout ne va pas se passer comme prĂ©vu puisque notre emplumĂ© de Blu ne sait pas voler et qu’ils sont poursuivis par de mĂ©chants trafiquants d’oiseaux rares.

On aurait pu penser devoir suivre un Ă©ternel film d’animation qui ne serait lĂ  que pour ramasser de l’argent mais avec Rio, ce n’est pas le cas. Tout d’abord parce que le film s’avère très rythmĂ©. Les situations s’enchaĂ®nent et la poursuite est bien menĂ©e. Mais le rĂ©alisateur apporte aussi ici toute sa connaissance de Rio et ça se ressent dans l’esprit qui anime le film. C’est bien simple, c’est rempli de couleurs et de musique, si bien que le se croirait bien au milieu de la ville en plein carnaval. Si l’histoire sera assez classique dans le fond avec des personnages principaux dont le destin est tout tracĂ© (oui, nos oiseaux se feront la parade amoureuse et oui, Blu va trouver le courage de voler), il n’empĂŞche que c’est amenĂ© ici avec lĂ©gèretĂ© grâce Ă  des personnages secondaires dont le studio a le secret, que ce soient deux piafs dragueurs ou une tribu de singes pickpockets très drĂ´les (qui mĂ©riteraient un bon court-mĂ©trage bonus Ă  eux seuls). Autrement dit, sans grande originalitĂ©, l’aventure est tout de mĂŞme Ă  un petit vol d’oiseau.

Ajoutez Ă  cette rĂ©alisation enlevĂ©e une 3D qui pour une fois ne nous prend pas pour des vaches Ă  lait et nous donne autant l’impression de voler avec les oiseaux que d’apprĂ©cier certains gags cartoons. Ce n’est pas non plus une rĂ©volution mais c’est assez agrĂ©able Ă  regarder. Bref, Rio est bien un film qui dĂ©tendra toute la famille avec une aventure entrainante, des bons sentiments Ă  juste dose, pas mal de rires et un exotisme qui donne envie de vacances, sans trop d’exigences.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire