Accueil > Cinéma, DVD, Film pas très bon du jeudi > Ice Quake, film pas très bon du jeudi

Ice Quake, film pas très bon du jeudi

posté le 08/09/2011 ChrisC

Tremblement de terre de glace dans un massif montagneux américain, le jour de Noël en plus, la famille Webster s’en sortira t’elle ? La réponse dans Ice Quake, sortie Dvd le 13 septembre.

Ice Quake, film catastrophe de 2010, est de ceux qu’on s’attendrait habituellement à voir sur Sci-Fy en 2ème partie de soirée. Le réalisateur Paul Ziller nous gâte de 90 minutes d’action familiale les pieds dans la neige, où la plus grande peur du spectateur sera de savoir si la mignonne petite famille ricaine Webster parviendra à rentrer chez elle, pour boire son lait de poule. Ca se déroule à Noël.

C’est d’ailleurs une production qui y est passée sur la chaîne US SyFy et qui a eu droit à son pressage en Dvd ! On sait pas pourquoi. En tout cas, il sort chez nous en direct-to-Dvd le 13 septembre. On ne sait pas trop non plus pourquoi. Vous le retrouverez sûrement bientôt dans les étales de votre supermarché le plus proche, au rayon ciné que personne n’oserait braquer !

L’histoire est intéressante pour les petits chimistes adeptes de catastrophe : sous la montagne, des rivières de méthane ont grossi tels des torrents de Slime sous New York. Les dégradations environnementales causées par l’homme ces derniers siècles (attention message écologique) ont fragilisé la montagne et le gaz liquéfié se fraye un chemin à la surface. Une immense faille se crée et se déplace comme un chaos rampant inarrêtable. Et si tout ce gaz se libère, tout va péter sérieusement. En gros, il ne faut pas fumer dans les stations-service ! Euh nan c’est pas ça.

Une géologue/mec-qui-voit-le-truc-venir, juste un peu plus vieux que Justin Bieber, décide d’aller dans la montagne chercher un sapin (bah ouais, Noël sans sapin c’est un peu un le nouvel an sans gueule de bois) avec la petite famille (eh merde, ça signifie que les enfants vont surement se paumer dans la foret). Normal, quand il y a des éclairs, on sort se cacher sous les arbres. Et puis ils vont tous être poursuivis par cette faille vicieuse d’où jaillissent des gaz gelant instantanément tout à leur contact. Et les militaires du coin jouent parfaitement leur rôle de : « mais nan ne craignez rien, tout est normal»  puis « oh, damnation faut évacuer« . Sigh !

L’action du film va se concentrer sur la recherche des blaireaux partis s’aventurer dans la montagne. La petite famille (oh mon dieu, qui est en plus accompagnée d’un clébard sympa) y passera une nuit sous la neige (bien fait pour eux, ça leur apprendra à pas regarder Evelyn Dhéliat avant de sortir) et s’en sortira évidemment, sans trop de bobos. D’autres figurants se feront glacer à mort par le méthane surgissant dans des scènes de meurtre proches du film de l’horreur (ou de loin, c’est selon) alors qu’on est dans un film catastrophe. Ce faisant, bon nombre sont sensé crever de mort accidentelle, mais par tué par la nature hein ! Pendant ce temps, les militaires un peu boulet refuseront de bouger le petit doigt pour des civils crétins qui crient à l’apocalypse.

Histoire familiale où le père semble assez âgé pour jouer juste le grand frère, Ice Quake est sans grande surprise, sans excitation, sans côté humain (c’est tellement américain, à force on va vraiment croire qu’ils sont comme ça). Passons sur les effets spéciaux plastiques ou autres dialogues inintelligents, ça s’appelle tirer sur l’ambulance.  Ce film catastrophe, dans le genre mort-aux-trousses sous la forme d’un cataclysme naturel au pseudo message écolo sous-jacent, ne sera pas tellement très utile. Pourquoi donc a-t’il été édité en dvd ? Et pourquoi sort-il chez nous ? Au cas on l’aurait loupé entre Arachnid 8 ou Invasion mon bloody slip ? 

publié dans :Cinéma DVD Film pas très bon du jeudi

  1. Pas encore de commentaire