Accueil > Actu cinĂ©, CinĂ©ma > Fanboys, l’interview de Kyle Newman

Fanboys, l’interview de Kyle Newman

posté le 03/08/2011 FredP

fanboys interview kyle newman

Alors que Fanboys sort enfin dans nos contrĂ©es en DVD, c’est en plein prĂ©paratifs du Comic-Con que son rĂ©alisateur Kyle Newman a bien souhaitĂ© rĂ©pondre Ă  quelques questions. De l’histoire au tournage en passant par les acteurs ou une Ă©ventuelle suite, voici le plein d’anecdotes que l’on Ă©tait en droit d’attendre de la part d’un fan de Star Wars.

Comment avez-vous eu l’idĂ©e d’Ă©crire et rĂ©aliser un film comme Fanboys ?

C’est Ernie Cline a Ă©crit l’histoire originale. Et au moment de la conception en 1998, ce n’Ă©tait pas du tout un film qui se dĂ©roulait dans ce contexte. Il a Ă©tĂ© inspirĂ© par la lutte de sa mère contre le cancer. Il a commencĂ© Ă  se demander ce qui arriverait s’il ne pourrait jamais voir le prochain Star Wars qui s’apprĂŞtait Ă  sortir. Je pense que c’est quelque chose que tous les fans de Star Wars ont craint, surtout après avoir attendu 16 ans pour un nouveau film ! Fanboys a connu ainsi plusieurs rĂ©Ă©critures, mais le cĹ“ur de l’histoire est restĂ© intact.

Avez-vous comptĂ© le nombre de blagues et de rĂ©fĂ©rences, car il y en a une toutes les minutes! C’est venu naturellement?

Oh, c’est venu très naturellement ! Nous avons dĂ» couper pas mal de blagues après. Certaines Ă©taient vraiment bonnes mais ont fini sur le plancher de la salle de montage parce qu’elle ne servaient pas l’histoire. Mais il y a tout un tas de scènes très drĂ´les. Et comme il Ă©tait aussi question d’une Ă©poque, et de culture pop, les blague ont simplement coulĂ© de source.

Travailler avec des acteurs aussi bons a aussi apportĂ© beaucoup de nouvelles idĂ©es et d’improvisation sur le plateau. Mais nous commencions toujours Ă  tourner une scène telle qu’elle Ă©tait Ă©crite. Ernie et Adam F. Goldberg avaient vraiment fait un merveilleux travail pour Ă©crire cette lettre d’amour au Fandom.

Fanboys team

Une chose importante et bien Ă©crite dans l’histoire est que les personnages ne sont jamais ridicules. Nous nous attachons vraiment Ă  eux et malgrĂ© leur passion dĂ©vorante, ils sont très touchants. Était-ce ton facile Ă  trouver ?

Je voulais un ton très « Ă©lastique» , un Ă©ventail de tonalitĂ©s assez large. Le concept du film est tellement dingue et en mĂŞme temps leur raison de partir Ă  l’aventure dĂ©coule Ă©motion profonde. Ils sont poussĂ©s par l’amitiĂ© et par la peur, deux choses puissantes. Je trouve que le sujet assez grave est important et que les conflits terre Ă  terre apportent cependant beaucoup de comĂ©die . Je me suis efforcĂ© de mĂ©langer tout ça pour obtenir quelque chose de très homogène. Une scène serait très terre Ă  terre et Ă©motionnelle et la suivante serait totalement ridicule. Et parfois, vous avez les deux d’un coup !

Pour Ă©quilibrer le ton, tout est au niveau de la communication et la vision. J’ai juste collĂ© Ă  la vision originale du film en utilisant le script comme seule ligne directrice. Si jamais nous commencions Ă  dĂ©river trop loin, nous aurions simplement eu Ă  nous recentrer sur les mots Ă©crits sur la page. Nous avons passĂ© de nombreuses annĂ©es pour avoir le scĂ©nario parfait alors pendant la production nous avions juste Ă  nous reposer dessus.

Comment avez-vous trouvĂ© la troupe d’acteurs ? Est-ce que vous leur avez fait passer des tests pour voir si ils Ă©taient bien de vrais Fanboys ?

J’ai rencontrĂ© beaucoup d’acteurs Ă  Hollywood et Ă  New-York. Un nombre inimaginable d’acteurs connus sont des fans de Star Wars mais ça ne me suffisait pas. Toute l’Ă©quipe Ă©tait fan, Ă  un niveau ou Ă  un autre. Il me fallait avant tout des acteurs talentueux qui pouvaient facilement basculer de la comĂ©die au drame en un quart de seconde.  J’ai Ă©tĂ© touchĂ© de voir qu’ils prenaient le job très au sĂ©rieux et voulaient vraiment rendre justice aux fanboys et fangirls. Alors ils se sont immergĂ©s dans cette culture et la dĂ©fendent avec cĹ“ur.

Est-ce que vous avez discuté du projet avec George Lucas avant de commencer la production ? Quelle a été sa réaction ?

Je n’ai pas parlĂ© directement avec George Lucas avant le tournage, mais j’ai eu sa bĂ©nĂ©diction et Lucasfilm a approuvĂ© le script. C’Ă©tait un sentiment merveilleux de savoir qu’ils ont approuvaient ce que nous faisions, que c’Ă©tait fun et que nous allions Ă©galement ĂŞtre très respectueux de George et Star Wars. Je suis moi-mĂŞme un fan inconditionnel donc je n’aurais pas faire autrement en ayant bonne conscience ! Je n’ai pas eu son avis sur le film, mais je l’ai revu plusieurs fois depuis et il semble encore m’apprĂ©cier! Ha ha.

Comment avez-vous persuadé les nombreuses guest stars de venir ? Quelles autres guests auriez-vous voulu voir dans le film ?

Le scĂ©nario Ă©tait notre meilleur argumentaire. Tous ceux qui l’ont lu en sont tombĂ©s amoureux et voulait en faire partie. Et Ă  chaque fois qu’un cameo venait nous rejoindre, c’Ă©tait un support.  Et nous avions un si bon casting que chacun voilait nous rejoindre. J’ai Ă©tĂ© très chanceux qu’ils viennent sur le film de cette manière. Je n’aurais pas pu rĂŞver meilleur casting. J’ai aussi rencontrĂ© ma femme Jaime King quand elle est venue au Nouveau Mexique pour jouer un petit rĂ´le dans le film.

J’aurai bien aimĂ© travailler avec Mark Hamill mais malheureusement ça n’a pas pu se faire. C’est un mec bien et nous avons discutĂ© plusieurs fois depuis. Peut-ĂŞtre qu’il sera dans une suite… Nous avions aussi demandĂ© Ă  George Lucas mais finalement je trouve que ça fonctionne mieux sans lui. Mais travailler avec des sommitĂ©s comme Carrie Fisher, Billy Dee Williams et William Shatner Ă©tait tout simplement un rĂŞve devenu rĂ©alitĂ©.

FanBoys kristen bell

Kristen Bell dans la tenue de la princesse Leia, c’Ă©tait attendu et ça lui va parfaitement. Qui lui a demandĂ© de le faire ?

C’est moi qui lui ai demandĂ© ! Je lui ai aussi demandĂ© de montrer ses fesses dans le van. On avait fini par engager une « doublure fesses»  mais elle m’a envoyĂ© un polaroĂŻd de ses fesses et m’a dit « matte ça bitch !»  C’est une actrice incroyablement douĂ©e et c’est vraiment fun de travailler avec elle. Elle Ă©tait en plein milieu du tournage de sa sĂ©rie tĂ©lĂ© Veronica Mars Ă  l’époque et bossait 7 jours sur 7 pour faire partie du film. Je lui serais Ă©ternellement reconnaissant pour son implication.

Avez-vous vraiment tourné au Skywalker Ranch ou y avez-vous juste fait des repérages ? Il est vraiment comme dans le film ?

C’Ă©tait une combinaison de 3 lieux pour montrer le Ranch de manière convaincante, y compris le vĂ©ritable Skywalker Ranch ! Nous avons Ă©tĂ© la première production non-Lucasfilm Ă  avoir la permission d’y tourner donc c’Ă©tait un vrai tĂ©moignage de leur soutien et de leur confiance. Nous avons aussi construit plusieurs plateaux en studio et utilisĂ© les intĂ©rieurs d’une Ă©cole internationale Ă  Las Vegas qui avait une ambiance Ă©trangement similaire.

Vous n’auriez pas une petite dent contre les Trekkers ou Star Trek ?

En fait j’adore Star Trek ! Et quand on Ă©tait dans le creux de la vague Star Wars dans les annĂ©es 80 je suis devenu un grand fan de Star Trek. J’avais mĂŞme rejoint le fan club. Mais Star Wars c’est autre chose. C’est la raison qui m’a poussĂ© Ă  dessiner, Ă  peindre et Ă  rĂ©aliser des films. Je dois tellement Ă  Star Wars et j’espère que ce film me permettra d’apporter quelque chose Ă  la franchise et aux fans.

Est-ce qu’une suite est prĂ©vue ? Quelle pourrait en ĂŞtre l’histoire ? Avec de nouvelles guests ?

J’ai Ă©crit un traitement pour la suite. Dan Fogler a quelques idĂ©es et m’en a parlĂ© aussi. Il y a une volontĂ© de le faire et ce serait fun de retrouver tout le monde. Je ne suis pas encore sur de la manière dont ça se fera. Peut ĂŞtre au format comic book … mais l’idĂ©e Ă©tait que ça commence après que les lumières se soient rallumĂ©e au cinĂ©ma une fois l’Episode II terminĂ©. Ils vont rencontrer quelques visages familiers dans leur pĂ©riple et vont traverser les ocĂ©ans Ă  bord d’une croisière-convention Star Trek vers l’Australie oĂą est tournĂ© l’Episode III. Et Linus leur apparaitrait comme un esprit quand ils sont dĂ©foncĂ©s !

publié dans :Actu ciné Cinéma

  1. 22/08/2011 Ă  12:43 | #1

    Sympathique interview. C’est toujours inquiĂ©tant ces histoires de doublure « fesses» . Nous voilĂ  rassurĂ©s sur le postĂ©rieur de Kristen Bell :)