Accueil > DVD > Harpoon, critique

Harpoon, critique

posté le 07/03/2011 FredP

Harpoon critique dvd

Imaginez un Massacre à la Tronçonneuse situé dans le froid islandais. Vous obtenez alors le sanglant, incohérent mais pas si gratuit Harpoon.

Harpoon dvdReykjavik Whale Watching Massacre, tel est le titre original de ce qui a Ă©tĂ© renommĂ© pour plus de simplicitĂ© Harpoon. Il n’y a qu’Ă  traduire le titre pour voir Ă  qui il rend hommage, le fameux Texas Chainsaw Massacre Ă©videmment. D’ailleurs, l’acteur jouant le Leatherface orignal (Gunnar Hansen), fait partie de la distribution. Et la comparaison ne s’arrĂŞte pas lĂ  puisque comme, comme dans l’original, cette dĂ©viance venue d’Islande voit des touristes se faire embarquer sur un baleinier et tuer Ă  tour de rĂ´le par une famille de dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©s qui a perdu son boulot après une loi interdisant la pĂŞche Ă  la baleine (que l’on peut donc comparer Ă  la fermeture de l’abattoir Texan).

Si le film prend le temps de s’installer en nous prĂ©sentant la troupe de touristes venus de tous horizons (des Japonais et un Français très lourd font partie du voyage), Ă  partir du moment oĂą tout dĂ©rape, c’est parti, le rythme prend et les morts se suivent Ă  un rythme assez soutenu pour avoir toute notre attention. De ce cĂ´tĂ©, nous serons servis par l’originalitĂ© des meurtres. Entre dĂ©capitations, harponnage, combustion au 3e degrĂ©, il y en a pour tous les gouts. Mais ces meurtres n’ont finalement que peu d’impact vu le peu d’attachement que l’on a vis-Ă -vis des victimes et le scĂ©nario partant vite en sucette avec des nombre d’absurditĂ©s que nous ne nous donnerons pas la peine de relever ici. MalgrĂ© ces dĂ©fauts rendant le film grandement oubliable, le rĂ©alisateur Julius Kemp, arrive Ă  mettre en place une ambiance malsaine et poisseuse Ă  souhait tout assumant complètement le second degrĂ© des massacres appuyĂ©s Ă  grand renfort de giclĂ©es de sang.

Mais, tout comme Massacre Ă  la Tronçonneuse, le film n’est pas non plus sans but. Surfant sur l’actualitĂ© politique qui a engendrĂ© une grande crise Ă©conomique en Islande, le rĂ©alisateur montre Ă  travers Harpoon une dĂ©rive de l’Islande. Non pas en supposant que tous les habitants de l’Ă®le soient devenus des psychopathes, loin de lĂ  (heureusement mĂŞme), mais en illustrant (et en grossissant très fortement le trait) un peuple qui doit chercher un nouveau mĂ©tier pour survivre, un nouveau but. Le rĂ©alisateur fait bien passer le message d’une Islande abandonnĂ©e Ă  elle-mĂŞme, complètement ignorĂ©e par la communautĂ© internationale, qu’il dĂ©samorce ici dans un bain de sang rempli d’humour noir.

Et si au final, le film est bourrĂ© de dĂ©fauts, jusque dans un final complètement ridicule, cela ne nous empĂŞche pas d’ĂŞtre attentifs Ă  ce film qui, sans prĂ©tention, nous fait passer un « agrĂ©able»  moment d’horreur.

Le film est maintenant disponible en Blu-ray et dvd avec Bac Films. Parmi les bonus : la bande-annonce et un making-of de 15 minutes largement dispensable (3 phrases de Gunnar Hansen vantant le film avec des images des coulisses sans intérêt).

Merci Ă  Cinetrafic pour le dvd.

publié dans :DVD

  1. Pas encore de commentaire