Accueil > Critiques Séries, Séries > The Event, pas si événementielle

The Event, pas si événementielle

posté le 22/10/2010 FredP

the event serie myscreens

On continue notre petit tour d’horizon des nouvelles séries US avec celle qui aurait dû marquer la rentrée. Mais The Event n’est encore une fois qu’un pétard mouillé.

Maintenant que Lost a laissé une place vide dans le genre des séries étranges, posant plus de question qu’elle n’apporte de réponses, les différents networks essaie de s’engouffrer dans la brèche. ABC a bien essayé de trouver le successeur de son poulain l’année dernière avec Flash Forward (qui avait bien commencé mais est resté sans suite) et s’y est cassé les dents. Aujourd’hui c’est NBC qui tente le coup en nous offrant un mix entre 24 et Lost intitulé the Event.

Une fois n’est pas coutume, les ingrédients sont un complot proche du président, une catastrophe aux forte retombées, des personnes aux capacités spécial, une enquête sur un enlèvement, … le tout monté en différents flash-backs pour essayer de mieux perdre le spectateur alors que ce n’est pas vraiment utile à l’avancée de la narration. Dès le premier épisode, les créateurs mettent en place les intriguent sur tout les fronts avec quelques personnages clé pas inintéressant mais manquant assez de charisme, chose pourtant indispensable dans une série pour que le spectateur s’attache un minimum à eux. C’est d’autant plus dommage que certains des comédiens du show (Jason Ritter, Blair Underwood, Laura Innes, Zeljko Ivanek) ont déjà une certaine notoriété et un savoir-faire assuré.

Les différentes graines semées, on sent très vite que l’intrigue va partir un peu dans tous les sens et que les scénaristes vont devoir se débrouiller avec un sacrée épine dans le pied pour retomber sur terre. Car, au milieu de ce qui ressemble au début à un kidnapping et un complot surgit d’un coup un élément extra-terrestre qui vient brouiller les pistes sans apporter une quelconque originalité. Si ce n’était que ces fils conducteurs qui gênaient, ce ne serait rien. Mais la structure en flash-back pseudo-inventive vient également tout gâcher car elle n’a non seulement plus rien d’originale à l’heure où Lost s’en était pleinement emparé, mais surtout elle n’apporte rien à l’intrigue sinon créer un faux suspense qui ne prendra donc jamais.

Du coup, pour la série événement qui devait marquer cette saison télévisuelle, The Event sonne vraiment creux et le réchauffé. Après l’échec du pourtant prometteur (au début) Flash Forward, cette nouvelle série à question ne devrait donc pas faire long feu et laisser la place libre à Fringe. Le plus gros suspense concerne maintenant le prochain plat micro-ondable que vont nous servir les chaînes pour trouver le « nouveau Lost« . Mais heureusement, il y a les chaînes du câble US qui font preuve de bien plus d’audace et de qualité.

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. 10/12/2013 à 20:58 | #1

    Un article très instructif !