Accueil > Critiques Séries, Séries > No Ordinary Family, pas si extraordinaire

No Ordinary Family, pas si extraordinaire

posté le 20/10/2010 FredP

Mine de rien, la rentrée des séries a bien commencé aux USA et il est donc temps de faire un petit tour d’horizon de ce que nous servent les gros networks cette année. On commence avec la sympathique No Ordinary Family d’ABC qui a le mérite de tenir grâce à ses deux acteurs principaux.

Prenez un peu des 4 Fantastiques, un zeste de Heroes et une bonne dose des Indestructibles et vous obtenez la nouvelle série familiale d’ABC, No Ordinary Family. Vous avez déjà compris le concept alors on va la faire courte. En gros, les membres d’une famille légèrement dysfonctionelle (pas trop non plus, juste les même problèmes que n’importe quelle famille en fait) vont chacun acquérir par un obscur moyen des capacité hors du commun. Bien évidemment, cette aventure et une menace qui devrait bientôt pointer le bout de son nez vont permettre de les rassembler pour qu’ils vivent comme une heureuse famille.

Autant le dire tout de suite, on serait vraiment devant une simple et niaise série Disney (ah mais si, ABC appartient à Disney … qui possède les droits Marvel et Pixar … ça alors !) si il n’y avait pas 2 acteurs au caractère adulé des fans de série tv en tête d’affiche. Car oui, ce sont Michael Chiklis et Julie Benz qui jouent les super parents de cette petite famille bien ordinaire. Monsieur s’ennuie à son boulot de flic et madame est prise par son job de scientifique (ce qui sera bien utile à l’arrivée de leurs pouvoir pour découvrir la vérité) alors que les gamins connaissent les joies du lycée. Mais voilà, Monsieur devient super fort, madame super rapide, la fille devient télépathe et le garçon super intelligent et tous ces dons, en rapport avec leur personnalité vont leur permettre de se sentir mieux dans leur peau, dans leur vie en communauté. Tout de suite on sent tout venir, c’est bien trop beau pour être vrai mais la série est très prévisible et tout public. Pas de sang, pas de grosse menace à l’horizon (il y a bien le boss de madame mais on a quand même du mal à voir l’ex-père de famille de 7 à la Maison en grand bad guy), bref, la série familiale sans intérêt. Alors comment se fait-il que je lui trouve un quelconque petit quelque chose ?

C’est bien simple, Michael Chiklis (The Shield et déjà La Chose dans les 4 Fantastiques) et Julie Benz (Dexter) apportent tout de suite un capital sympathie énorme à la série. Leur alchimie est parfaite et donne clairement envie de savoir où ira le couple avec ces pouvoirs. Il en est de même avec les enfants et l’on sent alors qu’il s’agit d’une vraie famille. Et si l’action n’est pas au sommet, elle est tout de même présente et servie par des effets de qualité (sans être trop coûteux pour la chaîne). Du coup on a tout de même envie de savoir ce qui pourrait bien leur arriver et leur gâcher la vie (oui, on a envie d’être méchant parfois, mais il faut bien un peu d’action) au moins pour une saison.

Avec une histoire aussi prévisible, convenue et trop familiale, le public ne s’y est pas trompé et n’a pas vraiment réservé un accueil des plus chaleureux à la série qui peine à trouver une audience convenable aux USA. Néanmoins la série a été prolongée et devrait donc permettre aux comédiens de s’installer dans le quotidien de quelques téléspectateurs et s’assurer une seconde petite saison si la chaîne ne trouve pas de remplaçante mais je la vois mal durer et maintenir le suspense bien longtemps.

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. Pas encore de commentaire