Accueil > Critiques SĂ©ries, SĂ©ries > Heroes Saison 4, le bilan

Heroes Saison 4, le bilan

posté le 18/02/2010 FredP

heroes 3

La 4e saison de Heroes vient de prendre fin aux USA et malheureusement, ça sent vraiment le sapin pour la série.

heroes v5Heroes aura eu une destinée particulière. Après une première saison impeccable, la série a gravement trébuché lors de la seconde saison à cause des grèves des scénaristes. Puis est arrivée la 3e saison composée de 2 volumes (Vilains et Fugitives), controversée car bien rythmée et avec une mythologie forte mais avec des retournements de situations improbables dignes de Prison Break. Avec ce 5e volume intitulé Redemption, NBC a voulu se faire pardonner et faisant revenir la série à ses débuts.

Nous avons donc retrouvĂ© nos hĂ©ros essayant de mener une vie normale. Claire a repris ces Ă©tudes et se cache, Matt sa vie de famille, Hiro de retour au Japon, Peter en infirmier. Bien entendu, rien ne va tourner comme il faut puisque Sylar ne tardera pas Ă  refaire surface et une menace va grandir. Cette menace, c’est la fĂŞte foraine menĂ©e par le sombre Samuel (Robert Knepper Ă©chappĂ© de Prison Break).

heroes eclipseAutant le dire tout de suite, la saison commence calmement, posant doucement les bases, les situations et prochains enjeux. Normal. Mais lĂ  oĂą ça cloche, c’est que l’intrigue ne dĂ©collera pas pendant les 19 Ă©pisodes. Si bien qu’on arrivera Ă  la fin en se disant « et c’est tout ?»  ! Bon, je ne vais pas vous mentir, il se passe tout de mĂŞme des choses. Le sort de Nathan Petrelli est enfin rĂ©glĂ©, Claire est tentĂ©e de vivre chez les forains, on apprend quelques petites choses sur Noah Bennett. Mais ces Ă©vĂ©nements ne sont pas mis en avant et la tension ne monte jamais. D’un autre cĂ´tĂ©, certains personnages sont totalement oubliĂ©s (Mohinder doit apparait 10 minutes et Tracy va et vient quand ça arrange les scĂ©naristes … dommage car il y avait un tel potentiel autour de son personnage) et d’autre tournent en rond (Matt qu’on ne verra que chez lui avec son bĂ©bĂ©, Claire qui fait toujours sa crise existentielle). Et les deux grandes figures de la sĂ©rie Peter et Sylar ? Eh bien les frères ennemis ne sont plus aussi cools, le mĂ©chant devenant un bon toutou tandis que le gentil essaie toujours de se prendre pour un hĂ©ros en rĂ©glant ses problèmes familiaux. Bref, vous l’aurez comprit, ça n’Ă©volue pas beaucoup pour nos personnages rĂ©guliers.

heroes vol5 samuelQuand aux nouveau personnages, ils sont assez vides. Il y a bien la femme mĂ©decin sourde qui a un joli pouvoir qui ne sert pas Ă  grand chose et les forains, mais ceux-ci font vraiment pâle figure pour des mĂ©chants. Non seulement ils sont peu, mais surtout leur plan est dĂ©voilĂ© tellement lentement alors que l’on sait qu’ils finiront par vouloir dĂ©truire tout le monde que l’intĂ©rĂŞt s’envole très vite. On est clairement très loin de l’affrontement contre le clan du père Petrelli que l’on avait dans le volume 3. C’est dommage car il y avait pourtant Ă  la base un bon sujet de rĂ©flexion avec les monstres de foires aux super-pouvoir, exclus de la sociĂ©tĂ©. L’histoire de la saison est donc, vous l’aurez compris, assez inintĂ©ressante et tourne en rond. On sait que les personnages ont vĂ©cu beaucoup de choses, que des graines avaient Ă©tĂ© plantĂ©es dans les saisons prĂ©cĂ©dentes mais n’ont toujours pas poussĂ© alors qu’il y avait beaucoup d’histoires intĂ©ressantes Ă  raconter. Au lieu de ça on a droit aux crises de Claire, au passĂ© de Bennett qui n’en fini pas de s’allonger, au crises d’existences de Sylar, Ă  un Hiro toujours naĂŻf. Comme si les scĂ©naristes avaient oubliĂ© qu’en 3 saisons, les personnages avaient tout de mĂŞme vĂ©cu et qu’il serait donc temps de passer Ă  autre chose plutĂ´t que de vouloir garder un statu quo.

Évidemment, face Ă  cet Ă©chec scĂ©naristique et au manque de dynamisme des Ă©pisodes, les audiences de Heroes ont fondu comme neige au soleil, si bien que la sĂ©rie est passĂ©e sous la barre des 5 millions de spectateurs (soit moins que l’excellente Chuck qui la prĂ©cède). Aucune nouvelle n’a encore Ă©tĂ© donnĂ©e sur la suite possible de la sĂ©rie mais, malgrĂ© une ouverture sur un 6e volume intitulĂ© « A brave new world»  plus positif, ça sent tout de mĂŞme mauvais pour la bande Ă  Bennett et Petrelli. Il faudra beaucoup de boulot Ă  Tim Kring pour redresser la barre. NBC n’ayant pas encore commandĂ© grand chose comme nouvelle sĂ©rie pour septembre 2010, il se pourrait bien que la sĂ©rie soit renouvelĂ©e mais l’attente sera loin d’ĂŞtre aussi forte qu’avant. Il est donc vraiment dommage que l’influence des comics ai disparu car il y avait tellement Ă  raconter.

Et ainsi disparait la sĂ©rie qui fut l’une des prometteuses des annĂ©es 2010. Dans l’indiffĂ©rence gĂ©nĂ©rale.

publié dans :Critiques Séries Séries

  1. Pas encore de commentaire