Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Une Education, la critique

Une Education, la critique

posté le 01/03/2010 FredP

education

Il y a quelques petits films comme ça, oĂą l’on dĂ©couvre juste une Ă©vidente rĂ©vĂ©lation. C’est le cas pour Une Éducation et la brillante Carey Mulligan.

une education affAvant la dĂ©ferlante pop anglaise, la jeune Jenny est douĂ©e et son avenir est tout tracĂ©. Comme le veut son père, elle ira Ă  Oxford. Mais c’est sans compter la rencontre de la jeune lycĂ©enne  avec David. David a la trentaine et vit dans les quartiers chics, cĂ´toie des personnes cultivĂ©es, voyage Ă  Paris, tout ce dont rĂŞve Jenny. Ils tombent amoureux, arrivent Ă  se mettre les parents dans la poche pour vivre une vie rĂŞvĂ©e.

RacontĂ©e comme ça, l’histoire a tout du conte de fĂ©e et de l’histoire d’amour vue mille fois. Sauf que c’est Nick Hornby qui s’occupe du scĂ©nario. Le scĂ©nariste de High Fidelity adapte l’histoire de la journaliste Lynn Barber avec beaucoup d’intelligence pour offrir Ă  la rĂ©alisatrice Lone Scherfig une histoire attachante et entrainante sans tomber dans les clichĂ©s. Notre hĂ©roĂŻne est naturelle et l’histoire, si elle peut choquer un peu au dĂ©but, se rĂ©vèle d’une grande tendresse tant Jenny apprendra aux cĂ´tĂ© de David. Elle passera par tous les stades d’une histoire d’amour : education mulligan sarsgaardles joies, les peines, les dĂ©ceptions, le rĂ©confort … qu’elle doit connaĂ®tre Ă  son âge pour avancer dans la vie et devenir l’adulte qui se profile.

Ce qu’il y a de bien dans cette histoire, c’est que tout ne tourne pas autour des 2 principaux protagonistes. On assiste aux rĂ©actions des parents qui se font embobiner par les beaux discours de David et voient en lui un avenir assurĂ© pour leur fille, mais aussi la rĂ©actions des profs qui dĂ©cèlent dans cette relation un frein pour la carrière de la jeune femme.

Pour faire passer tout cela, les acteurs font tous un travail formidable. Alfred Molina en père protecteur est drĂ´le et touchant, on compatit avec la prof incarnĂ©e par Olivia Williams, on se lie d’amitiĂ© avec le cultivĂ© Dominic Cooper et sa blonde Rosamund Pike inculte, on se laisse avoir par un Peter Sarsgaard qui trouve enfin un rĂ´le intĂ©ressant (il faut dire qu’il n’Ă©tait pas aidĂ© dans Esther ou Flight Plan). education carey mulliganMais surtout, celle qui surprend son monde, c’est Carey Mulligan. La jeune actrice dont c’est ici le premier rĂ´le assure un max. Elle est littĂ©ralement Jenny et, avec son physique de jeune première, illumine la pellicule. Émouvante comme pas deux, sa prestation est une rĂ©vĂ©lation. Une actrice est nĂ©e et sa nomination aux oscars n’est pas volĂ©e.

Avec Une Éducation, voilà une équipe qui a bien fait ses devoirs. Le film est touchant, sans trop de clichés même en étant bien balisé. Mais surtout, une révélation pointe le bout de son nez : Carey Mulligan, à suivre de près.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. 01/03/2010 Ă  22:45 | #1

    Si tu as aimĂ© Carey Mulligan, je te conseille vivement de regarder l’Ă©pisode « Blink»  de Doctor Who. Un petit chef-d’oeuvre dont Carey est l’hĂ©roĂŻne. Et rassure-toi, c’est un Ă©pisode complètement indĂ©pendant. MĂŞme s’il est bien d’avoir quelques notions sur l’univers de Doctor Who avant de le regarder.