Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Salt, critique

Salt, critique

posté le 06/09/2010 FredP

Salt critique film MyScreens blog cinema

Angelina Jolie veut se la jouer Jason Bourne dans Salt. OK, si elle veut. Le problème, c’est qu’elle ne peut plus le faire Ă  ce stade de sa carrière, ni avec un scĂ©nario et une rĂ©alisation si prĂ©visibles.

Au dĂ©part, c’est Tom Cruise qui devait interprĂ©ter le hĂ©ros de cette histoire d’espionnage. Mais le petit Tom ayant trouvĂ© cela trop proche de ses Mission : Impossible, il a prĂ©fĂ©rĂ© aller s’amuser avec Cameron Diaz. Hollywood n’aimant pas le vide, le studio n’est empressĂ© de trouver une autre superstar capable de tenir le film sur ses Ă©paules. La mission Ă©choue donc entre les mains d’Angelina Jolie.

Elle campe donc l’agent de la CIA Evelyn Salt et un beau jour, un ancien agent du KGB vient rĂ©vĂ©ler Ă  son service qu’elle est un agent double et qu’elle va commettre un attentat contre le prĂ©sident russe en visite. S’en suit un scĂ©nario un peu (beaucoup mĂŞme) tirĂ© par les cheveux oĂą Angelina va chercher Ă  tout prix Ă  convaincre tout le monde qu’elle est victime d’un coup montĂ©, jusqu’Ă  ce que l’on connaisse sont passĂ© et qu’elle ai bien l’air d’une terroriste.

Dans cet ersatz de Jason Bourne, Angelina Jolie fait vraiment tout ce qu’elle peu pour maintenir un semblant de suspens, portant le film et son rĂ´le Ă  bras le corps puisque le rĂ©alisateur Philip Noyce n’est qu’un exĂ©cutant qui ne fait qu’apporter un peu de rythme (de ce cĂ´tĂ©, ça va, on ne s’ennuie pas trop) au film. Mais le problème, c’est qu’Angelina est aujourd’hui bien trop connue et rangĂ©e pour maintenir l’ambiguĂŻtĂ© de son personnage sur tout le film et sa crĂ©dibilitĂ© en tant que personnage d’action. Ajoutez Ă  cela des retournements de situation prĂ©visibles, mal amenĂ©s et pas crĂ©dibles et du coup, on se fout bien vite du scĂ©nario et des personnages (Liev Shreiber et Chiwetel Ejiofor ne sont pas des exemple de charisme innĂ©).

Au final, Ă  trop jouer sur les mĂŞme codes mais avec des ingrĂ©dients de bien moindre qualitĂ© que la rĂ©ussite de Jason Bourne, Salt manque clairement de personnalitĂ© et de cohĂ©rence pour tenir le spectateur en haleine. On veut nous faire penser qu’il y aura une suite ? Mais nous aurons dĂ©jĂ  tous oubliĂ© cette première aventure qui manque vraiment de sel (jeu de mot pourri je sais, mais Ă  la hauteur du film).

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. 06/09/2010 Ă  18:43 | #1

    Bonjour. Je viens de découvrir votre blog, je le trouve très bien fait, avec des critiques constructives. Je vous donne mes encouragements, bonne continuation!