Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Fantastic Mr Fox, la critique

Fantastic Mr Fox, la critique

posté le 22/02/2010 FredP

mr fox thumb

Wes Anderson, le réalisateur le plus hype d’Hollywood se lance dans l’animation avec Fantastic Mr Fox. Encore une petite réussite artisanale qui fait plaisir.

fantastic_mister_fox_12C’est à croire qu’en ce moment, pas mal de contes pour enfants sont plutôt destinés aux adultes. Il y a eu Max et les Maximonstres en décembre, et voilà que c’est Wes Anderson qui s’attaque à l’adaptation du Fantastic Mr Fox de Roald Dahl (Charlie et la Chocolaterie). Mais lorsque le réalisateur de la Famille Tenenbaum et du Darjeeling Limited s’attaque à un film d’animation, il le fait avec sa patte toute personnelle.

En effet, au lieu de chercher à entrer dans le moule de la 3D qui inonde nos écrans depuis 15 ans, le Mr Fox d’Anderson sera animé à l’ancienne, avec des marionnettes qui ressembleraient presque à des animaux empaillés si elles n’avaient pas cette petite âme qui ressortait de leur animation. Un fabrication artisanale au charme d’antan qui fait vraiment plaisir à voir et qui ravira tous les adultes bobos parisiens. Mais pas seulement. Le réalisateur, même si il change de moyen pour raconter une histoire, imprime sa patte toute personnelle. On n’est donc pas surpris qu’il nous présente des personnages parfois un peu paumés et qu’il nous parle encore et toujours d’histoires de familles. Car si il y a bien une chose de permanente dans le cinéma de Wes Anderson, c’est cette variation autour de la famille, la séparation, les retrouvailles. Ici, tout est là.

fantastic_mister_fox_14Il y a l’histoire, et il y a la manière de la raconter. Dans Fantastic Mr Fox, même si c’est un film d’animation, on retrouve bien Anderson derrière la caméra avec ces plans caractéristiques et très beaux, cette bande-originale entre indé et standards des Stones. Les adorateurs du réalisateur dandy le plus hype d’hollywood auront ce qu’ils cherchent. Surtout qu’au casting des voix, on retrouve de bons vieux compères du réalisateur (Jason Schwartzman, Bill Murray, Owen Wilson, Willem Dafoe) comme de nouveaux (Georges Clooney, Meryl Streep), tous impeccablement taillés pour leurs rôles.

fantastic_mister_fox_13Bon avec tout ça, je n’ai finalement pas parlé de l’histoire. C’est simple, un renard repenti a promit à sa chère et tendre qu’il ne volerai plus jamais les fermiers alentours pour s’installer confortablement. Mais évidemment, on ne se refait pas et notre fantastique renard va retomber dans le vol de poulaillers. Du coup, les fermiers vont chercher à le coincer et tous les animaux du coin vont être embringués dans cette histoire parfois déjantée. Donc rassurez-vous, l’histoire n’est pas destinée qu’aux adultes. Les enfants auront aussi droit à des gags pour rigoler, mais l’ensemble est bien assez intelligent pour satisfaire les deux publics en rendant les parents fiers de voir un film parler si bien de la famille à leurs mômes qui en sortiront plus intelligents.

Au final, on se retrouve avec un nouveau petit bijou d’animation réalisé par un Wes Anderson décidément touche à tout. Le charme artisanal de l’histoire et de l’animation opère à merveille pour nous faire sourire très souvent et passer un très agréable moment. Drôle, raffiné et intelligent sont vraiment les 3 adjectifs qui collent aux films de Wes Anderson, pour notre plus grand bonheur.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire