Accueil > Cinéma, Culte du dimanche > Culte du dimanche : Le Prestige

Culte du dimanche : Le Prestige

posté le 28/02/2010

prestige thumb

Voulez-vous un peu de magie ? Avec Le Prestige, Chris Nolan propose un duel au sommet entre deux acteurs de talent.

Prestige afficheEntre deux volets de ses cultissimes Batman, Christopher Nolan a voulu retourner √† une histoire plus intimiste et personnelle. Il s’agit du Prestige, adaptation du livre de Christopher Priest. Mais pour un petit film, Nolan met tout de m√™me les petits plats dans les grand en r√©unissant encore √† l’√©cran Christian Bale et Michael Caine et en appellant √©galement Hugh Jackman et Scarlett Johansson pour un face √† face magique.

√Čvidemment, ce qui frappe d’embl√©e dans cette histoire de magiciens, c’est la noirceur avec laquelle elle est trait√©e. En effet, il s’agit du r√©cit de deux magiciens, auparavant amis qui vont s’affronter en essayant de se voler respectivement leurs tours et en truquant ceux de l’adversaire. Alors que l’√©lectricit√© fait ses d√©buts, ces deux illusionnistes repr√©sentent encore ce qu’il reste de myst√©rieux face aux avanc√©es de la science. C’est d’ailleurs √©galement un duel entre cette science qu’utilise Angier (Jackman) pour mettre en sc√®ne ses illusions alors que Borden (Bale) emploie la m√©thode artisanale. Prestige afficheChacune impliquant de nombreux sacrifices de la part des deux prestidigitateurs.

Comme √† son habitude, Christopher Nolan √† travaill√© avec son fr√®re Jonathan sur le sc√©nario et √ßa ce voit. Apr√®s Memento, les deux frangins r√©digent un sc√©nario adapt√© b√©ton, racont√© √† travers les journaux d’Angier et Borden et laissant la part belle √† l’interpr√©tation du spectateur. Car finalement, avec le recul … ce que racontent les h√©ros dans leurs journaux est-il bien vrai ou est-ce juste pour rendre fou l’adversaire ? Un r√©cit complexe et impr√©visible que le r√©alisateur met en sc√®ne avec brio et un twist r√©ussi qui a vraiment de quoi retourner. Alors que l’Illusioniste avec Edward Norton sortait la m√™me ann√©e (2006) avec une vision romantique de la magie, Le Prestige, lui, nous en montre une vision beaucoup plus sombre, intrigante et int√©ressante, le faisant sortir du lot.

Prestige jackmanprestige bale

Il faut dire √©galement que le casting 4 √©toiles est impeccable. Christan Bale et Hugh Jackman en premier √©videmment. Les deux acteurs sont tous les deux g√©niaux et nous font bien ressentir la passion qu’ils ont pour leur magie et la haine qu’ils ont l’un pour l’autre. Leurs personnages ont du v√©cu et √ßa se sent. Et puis on appr√©ciera la pr√©sence de Michael Caine dont le flegme est immense face √† une Scarlett Johansson effac√©e mais toujours bien jolie et utile au r√©cit.

Encore une fois, après Memento et avant le légendaire Dark Knight, Christopher Nolan nous aura donc offert un film prestigieux au titre bien choisi. La sombre magie interroge et donne à ce Prestige sa place dans les films cultes.

publié dans :Cinéma Culte du dimanche

  1. 28/02/2010 à 11:08 | #1

    Film g√©niale que j’ai vu et revu sans vraiment me lasser m√™me en connaissant la fin… etc…
    L’un des meilleurs Nolan, peut-√™tre, c’est dur, il a fait plus d’un grand film !

  2. 28/02/2010 à 11:19 | #2

    Comme Silice, un film que je ne me lasse pas de revoir, men√© de main de ma√ģtre et sinuant entre les rares invraisemblances avec dext√©rit√©, gr√Ęce surtout √† une interpr√©tation convaincante. Pas de v√©ritable h√©ros, mais des personnages aux nombreuses facettes, tour √† tour fascinants, myst√©rieux, romantiques et cruels.

  3. Fred
    28/02/2010 à 11:46 | #3

    En m√™me temps, Nolan est je pense LE r√©alisateur des ann√©es 2000 √† suivre. Aligner Memento, Prestige, Dark Knight et le prochain monumental Inception c’est √©norme !
    ET pour le prestige, c’est vrai qu’il n’y a pas de h√©ros. Juste 2 hommes qui s’affrontent pour de bonnes et de mauvaises raisons, ce qui rend le film sombre et g√©nialement int√©ressant.

  4. 28/02/2010 à 12:02 | #4

    Cultissime, je te rejoins sur ta critique. De toute facon je suis un grand fan de Nolan, qui est √† la fois un g√©nie de la mise en sc√®ne, mais aussi de l’√©criture o√Ļ il arrive √† amener avec perfection ses coups de th√©atre dans la quasi-totalit√© de ses films. (M√™me les premiers : Doodlebugs, Following, …)
    Un truc int√©ressant √† lire, c’est l’interpr√©tation cart√©sienne du sc√©nario sur Wikip√©dia : http://bit.ly/bK3RaS
    Je n’avais personnellement pas compris le film comme ca, et pour moi Hugh Jackman (Angier) faisait de la ¬ę¬†vraie magie¬†¬Ľ… Je me suis laiss√© avoir !

  5. 28/02/2010 à 15:43 | #5

    @Knorc : je pense que le meilleur avec le cin√©ma, c’est qu’il y a autant d’interpr√©tation d’un film que de spectateur et qu’il faut parfois garder ses illusions et ce qu’on pense. De plus, un film n’a pas √† √™tre cart√©sien, c’est pas parce que tout fran√ßais veut l’√™tre que le septi√®me art marche pareil.
    On ne se fait jamais avoir par un film, on le regarde et on le vit, c’est tout =D.

ÔĽŅ