Accueil > Cinéma, Critiques ciné > Captifs, critique

Captifs, critique

posté le 04/10/2010 FredP

captifs critique myscreens blog cinema

Voilà un nouveau film de genre français qui débarque. Avec Captifs, Yann Gozlan montre un grand respect pour le genre, une grande honnêteté et un potentiel à venir. A découvrir.

A chaque fois je le dis, le cinéma de genre français c’est toujours une crainte d’être déçu pour le spectateur. Mais des fois on est agréablement surprit et ce n’est pas étonnant qu’il s’exporte plutôt pas mal en fait. Avec Captifs, le jeune réalisateur Yann Gozlan, dont c’est le premier film, débarque sur les écrans avec un produit bien calibré et honnête. Pourtant le point de départ est déjà vu mille fois dans le genre. 3 médecins sans frontières dans les Balkans veulent rentrer en France et prennent un « raccourci» . C’est alors qu’ils vont se faire kidnapper par de mystérieux individus qui vont les retenir prisonniers pour d’obscures raisons.

Mais Gozlan arrive à aller plus loin que le simple postulat de départ. D’abord il prend le parti de ne pas aller vers le gore ou le choc gratuit à la Hostel et cie qui aurait pu facilement le faire entrer dans la catégorie des survival de bas étage. Au contraire, il préfère installer un ambiance poisseuse, sombre à souhait. Ainsi, le travail sur les images, l’éclairage et le son est exemplaire. Le rythme du film est également maitrisé. Pendant le temps que les protagonistes sont enfermés, il arrive à maintenir une tension permanente. Enfin, les comédiens sont très bons, à commencer par une Zoé Félix complètement crédible en femme forte qui se libèrera d’un traumatisme au passage. Il ne serait pas étonnant de la retrouver plus tard dans des rôles aussi physiques vu qu’elle y est parfois assez impressionnante. De leur côté, Eric Savin et Arié Elmaleh sont aussi bons dans leurs cellules respectives.

Il est toutefois dommage que l’objet de la détention soit si vite révélé et que l’évasion se fasse aussi rapidement. Le moment où la tension était montée d’un cran est retombé bien trop vite, ne nous laissant pas le temps d’être psychologiquement sous le choc des événements. Cette précipitation des événements nuit donc un peu à l’ambiance que le réalisateur avait réussi à installer. Mais ce sont des erreurs que l’on pardonne quand on voit que le réalisateur est toujours efficace, arrive à maintenir le suspense de chaque scène et montre qu’il est sincère et honnête dans sa démarche de livrer un film de qualité qui, si il peut manquer d’originalité, n’en sera pas moins bon que d’autres, bien au contraire.

Captifs est donc un film à découvrir, ne serait-ce que pour voir un bon film de genre français qui ne soit pas qu’à destination des initiés et pour découvrir un jeune réalisateur à suivre.


CAPTIFS – FILM ANNONCE
envoyé par bacfilms. – Les dernières bandes annonces en ligne.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Brunotaff
    11/10/2010 à 01:44 | #1

    Grâce à un suspens sans trop de temps mort, Yann Gozlan tient le spectateur jusqu’à la fin avec 3 bouts de ficelle… Les acteurs sont honnêtes, pas de répliques de « téléfilm France2″. Bref, j’ai passé un bon moment.