Accueil > CinĂ©ma, Critiques cinĂ© > Michael Jackson’s – This is it, la critique

Michael Jackson’s – This is it, la critique

posté le 30/10/2009 FredP

thisisit thumb

This is it, nous y sommes, le film des rĂ©pĂ©titions de Michael Jackson, un aperçu de l’incroyable come-back qu’il aurait pu faire.

thisisitposterVoici donc, quelques mois après la mort de Michael Jackson, le fameux film des rĂ©pĂ©titions du spectacle qu’il devait tenir Ă  Londres. Kenny Ortega, le directeur artistique du spectacle que devait tenir 50 fois le roi de la pop Ă  l’O2 s’occupe donc du montage de ces sĂ©quences, rendant ainsi hommage au roi de la pop.

Ce qui frappe dès le dĂ©but, c’est que, rien que pour des rĂ©pĂ©titions, Michael Jackson y apparait vraiment en pleine possession de ses moyens. Michael chante toujours avec son âme et danse comme un dieu. A la vue de ces images, il est impossible de penser qu’il ne serait plus quelques jours plus tard. On savait Ă©galement le roi de la pop travailleur et perfectionniste, on en a ici un bref aperçu. Entre chaque rĂ©pĂ©tition de chanson, nous avons droit Ă  quelques commentaires de Michael qui sait ce qu’il veut.

Mais le film n’est pas vraiment un documentaire. Le montage prĂ©sentĂ© nous permet de savourer chaque chanson (toujours de sacrĂ©s tubes) en intĂ©gralitĂ© mais Ă©galement de dĂ©couvrir les films tournĂ©s pour l’Ă©cran de fond de scène (dont une gĂ©niale sĂ©quence de Smooth Criminal incrustant Michael dans un film avec Rita Hayworth et Humphrey Bogart ou une sĂ©quence de Thriller en 3D). Et lorsque l’on voit les tests pour les effets de flamme et la fameuse nacelle qui aurait portĂ© Michael au dessus du public, on se dit que ce concert aurait vraiment Ă©tĂ© incroyable.

thisis it MJToutefois, il est dommage que nous n’ayons pas plus d’images du making-of de ce spectacle qui montrerai Michael dialoguer plus avec les danseurs ou travaillant sur le contenu du concert. Dommage Ă©galement que nous n’ayons pas droit Ă  un moonwalk sur Billie Jean. Mais l’hommage au Roi de la Pop est lĂ , prĂ©sent, c’est un peu comme si il Ă©tait encore parmi nous (Man in the Mirror prend d’ailleurs tout son sens avec le discours tenu). Mais il restera du coup seulement ce testament qui installe dĂ©finitivement Michael Jackson comme une icĂ´ne incontestable de la musique moderne.

Bien entendu, il faut Ă©galement rester lucide en se disant que ce film est aussi et avant tout un Ă©norme coup marketing pour renflouer les caisses de la famille et des assureurs et producteurs du spectacle. NĂ©anmoins, ne boudons pas notre plaisir Ă  voir cette dernière prestation de Michael Jackson qui laisse penser que son come-back aurait Ă©tĂ© le plus rĂ©ussi de l’histoire.

publié dans :Cinéma Critiques ciné

  1. Pas encore de commentaire